Derniers sujets
» p 102
par Invité Ven 29 Aoû - 9:07

» Incohérences dans le chiffre du Ch. 6
par willy wauquaire Ven 6 Juin - 3:59

» Mariejuliet
par Mariejuliet Sam 17 Mai - 7:26

» p 024
par Farlen Mer 14 Mai - 13:39

» p 026 singe caché
par Farlen Mer 14 Mai - 13:33

» p 260
par Farlen Mar 22 Avr - 22:48

» Miracle à Braxenholm
par Farlen Mar 22 Avr - 15:53

» p 180
par Farlen Mar 22 Avr - 15:50

» p 103
par Farlen Mar 22 Avr - 15:16

» L'homme de Santorin
par Farlen Mar 22 Avr - 14:54


p 332

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

p 332

Message par Farlen le Sam 8 Mar - 1:09

Straka a écrit:AGENTS #9 et #41

Ô, P... ! Ville des défenestrations ! (...)

La ville P... pourrait être PRAGUE à cause de cette étrange réputation :

Wikipedia a écrit:Défenestration de Prague

Les défenestrations de Prague sont trois défenestrations qui ont eu lieu à Prague en Bohême, respectivement au cours des XVe, XVIIe et XXe siècles. (...)

Troisième défenestration de Prague
Quoiqu'on ne lui donne pas généralement ce titre, une « troisième défenestration » se produisit à Prague le 10 mars 1948. Un mois après la formation d'un gouvernement dominé par les communistes, on retrouva Jan Masaryk, ministre des Affaires étrangères de Tchécoslovaquie et seul ministre à n'être ni socialiste ni communiste, mort au pied de la fenêtre de la salle de bains de son ministère. Des auteurs comme Milan Kundera (dans La Vie est ailleurs) rapprochent les différentes défenestrations1.
Au début de l'année 2004 la police arriva à la conclusion qu'on l'avait bel et bien assassiné et qu'il ne s'était pas suicidé, comme le rapport officiel de l'époque l'avait affirmé.
avatar
Farlen

Messages : 152
Date d'inscription : 19/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum