Derniers sujets
» p 102
par Invité Ven 29 Aoû - 9:07

» Incohérences dans le chiffre du Ch. 6
par willy wauquaire Ven 6 Juin - 3:59

» Mariejuliet
par Mariejuliet Sam 17 Mai - 7:26

» p 024
par Farlen Mer 14 Mai - 13:39

» p 026 singe caché
par Farlen Mer 14 Mai - 13:33

» p 260
par Farlen Mar 22 Avr - 22:48

» Miracle à Braxenholm
par Farlen Mar 22 Avr - 15:53

» p 180
par Farlen Mar 22 Avr - 15:50

» p 103
par Farlen Mar 22 Avr - 15:16

» L'homme de Santorin
par Farlen Mar 22 Avr - 14:54


M. Crinitus : l'agent qui a déployé ses ailes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

M. Crinitus : l'agent qui a déployé ses ailes

Message par Farlen le Mar 15 Avr - 12:27

Le 12 avril, certains d’entre-nous ont reçu le message privé suivant :

M. Crinitus a écrit:Detail's' and Question's'

 And here we are again. You've proven that you can be trusted. But I feel that your lack of information may cause you to make the same mistakes that I once made. So, I will share with you a confession. You already know the location in which it takes place, which you found rather quickly, but you do not know the details.
I am not proud of what I have done or who I have become. Straka believes or believed, however you want to look at it, that everything can be rewritten, everything can be reborn. I'm not so sure.
There are threads that, when pulled, may unravel the entire tapestry. I, unknowingly, pulled such a thread. Then in my efforts to put it all back together I have become so entangled that I can barely move.
Let me explain. In order to see the birds it is necessary to become part of the silence, and I was very good at it. Somewhere in Time, I waited beside the clock with four faces and the Nightingale approached.
I had invested years of my life in reliable, unquestioning service. And I continued that service. I waited for the Nightingale to look away and I stole a key, part her soul, before fading back into the silence. I had done this before to various people in various ways. This time I made the mistake of looking back and seeing what I left behind.
As fate would have it, I was to deliver the key and the bag we had taken to the Château. But I remembered the Nightingale's panic and my curiosity got the better of me. I opened the bag.
It is one thing to see a book, just one story bound up and hidden. It is quite another to see an entire life all at once. Pictures, letters, notes, histories, stories. I still haven't read them all. But I began to see the birds for what they were, struggling and floundering as their ships filled with water. Fighting to reveal truth to the world in any way they could. Trying to keep those at the top from crushing those on the bottom. Fighting to change the world.
And I changed.
But what I have done can not be rewritten by what I do now. I have killed in cold blood. I have murdered, poisoned, even killed by defenestration, all for the man in the Château. Yet the blood is not on his hands. It is on mine.
All I can do is let you peak into the stolen bag in hopes that you may preserve at least some of it. You, and your friends, can man the next ship and keep it sailing. I will continue releasing documents for as long as I can, but I am moving now, I must always be moving, and the translation progress will be slow.

En rassemblant des bribes d’informations, on peut faire les liens suivants :

Sur son compte twitter, M. Crinitus a envoyé plusieurs citations de « Quatre quatuors » (« Four Quartets ») de T.S. Eliot.

En réponse, Mystimus a tweeté une photo de l’horloge de Grand Central, la gare historique de New York, révélant les quatre faces d’une grande horloge. M. Crinitus ayant retweeté l’image, elle devait revêtir une certaine importance.



On peut aussi considérer que c’est précisément le lieu dont il est question dans ce passage de son message :

M. Crinitus a écrit:Somewhere in Time, I waited beside the clock with four faces and the Nightingale approached.

Quelque part dans le Temps*, j'attendais à coté de l'horloge aux quatre faces et le Rossignol approcha.
* L'expression Quelque part dans le Temps étant notée avec un seconde majuscule, elle peut renvoyer au film éponyme (dans les deux langues), sorti en 1980 (voir Wikipedia). Il est tiré d'un livre de Richard Matheson qui a également écrit le scénario.

Mais qui est the Nightingale ? C’est-a-dire le Rossignol, en Français ?

Souvenons-nous d'abord que le prénom de F.X. Caldeira (FXC) qui a traduit l'ouvrage est Filomela. Or dans la mythologie grecque, Philomèle est une fille de Pandion (roi d'Athène) qui fut transformée avec sa sœur Procné en rossignol et en hirondelle (ou l'inverse selon les versions, voir fiche Wikipedia)). Il existe donc au moins un premier rapport entre FXC et le fameux Rossignol.

Rappelons également que, quand Eric parle de FXC dans ses cartes postales du Brésil, il la désigne comme le Rossignol qu'il cherche.

Mais souvenons-nous surtout du Chapitre 4 de S., et plus précisément de son code secret dont la solution est révélée p. 126 :



« ÉVITER GRAND CENTRAL. CLEF VOLÉE. SUPPOSE SAC PLUS LÀ. ÉCHOUÉ. »

Nous savons que ce code a été introduit par FXC dans ses notes en bas de page.

Nous avons bien un lieu : « à coté de l’horloge aux quatre faces » de la gare de Grand Central.

Il semble évident de le mettre en relation avec ce passage de la confession de M. Crinitus :

M. Crinitus a écrit:I waited for the Nightingale to look away and I stole a key, part her soul, before fading back into the silence.

J'ai attendu que le Rossignol regarde ailleurs et j'ai volé une clef, une part de son âme*, avant de me fondre à nouveau dans le silence.
* La traduction pose problème ici : s'il s'agissait du verbe "to part", on devrait avoir ici la forme conjuguée au passé : "parted her soul". J'ai donc considéré que le "of" avait été oublié ("part of he soul") et traduit ainsi. Si quelqu'un a une meilleur interprétation...

Une clef volée… celle qu’évoque FXC dans son message secret ! Et c'est sans doute la clef d'une consigne qui abritait le fameux sac (voir plus loin).

En fait, nous avons les deux versions de cet épisode, l’une par FXC dans S., l’autre par M. Crinitus dans cette confession.

Tout ceci semble confirmé ensuite quand il est questions du sac :

M. Crinitus a écrit:I was to deliver the key and the bag we had taken to the Château. But I remembered the Nightingale's panic and my curiosity got the better of me. I opened the bag.

J'étais supposé apporter la clef et le sac que nous avions pris au Château. Mais je me suis souvenu de la panique du Rossignol et ma curiosité a eu raison de moi. J'ai ouvert le sac.

Nous reviendrons plus tard sur le Château mais, en définitive, tout porter à croire ceci :

M. Crinitus était un ancien Agent chargé de surveiller FXC par les ennemis de Straka. S’étant emparé du sac, il a découvert son contenu : des documents relatifs aux S. et Straka. L'Agent a finalement compris leurs buts et a choisi de changer de camp. Il n’a jamais remis le sac à ses patrons, mais le conserve toujours en sa possession. Et il se propose de nous en révéler peu à peu le contenu.


Dernière édition par Farlen le Mar 15 Avr - 15:07, édité 2 fois
avatar
Farlen

Messages : 152
Date d'inscription : 19/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: M. Crinitus : l'agent qui a déployé ses ailes

Message par Farlen le Mar 15 Avr - 14:48

N'hésitez pas à communiquer vos propres interprétations !  Very Happy 
avatar
Farlen

Messages : 152
Date d'inscription : 19/02/2014

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum